mardi 29 novembre 2016

La petite soeur.






 41 Semaines à l‘attendre, elle était tellement attendu.

Et malgré tout, elle est arrivée en un clin d’œil.

Le travail a été très court, a peine 3h entre notre départ de la maison et son arrivé dans notre vie.


Je me suis dépassée,  J'ai fais ce que je me croyais incapable d’accomplir.


Accoucher sans péridurale (je sais, je ne suis pas la première…) surtout quand tu ne l’as pas prévu, c’est paniquer. Crier. Avoir peur. Crier. Penser à ton homme et à son impuissance. Crier. Maudire l’anesthésiste qui n’est toujours pas là. Crier. Pleurer sans larmes. Crier. Penser aux autres couples et te dire que tu vas leur faire peur et t’excuser entre deux contractions. Crier encore. N’être que douleur et spasmes. Etre comme à côté de son corps, spectatrice de son propre accouchement. Prendre sur toi, faire face et tout donner.


Et puis, le réveil. Elle était là sur moi, avec ses 10 doigts et ses 10 orteils, respirant pleurant et toutes les douleurs ont disparues, plus de peur, plus d’angoisses, rien que la plénitude. 

Si c’était à refaire je recommencerais immédiatement.


Quelques heures plus tard j’avais les grands au téléphone  qui voulaient savoir s’ils avaient un petit frère ou une petite sœur.





Nous étions parents pour la troisième fois et pourtant, ça nous a fait le même effet que pour la première.

Elle nous a rapproché, soudé même, j’ai vu la terreur dans les yeux de l’amoureux, j’ai vu son impuissance face à ma douleur et j’ai trouvé ça beau. Je l’aime un peu plus à chaque enfant, un peu plus chaque jour, j’ai de la chance.


Elle est toute chevelue comme sa sœur, elle a des joues à bisous comme son frère, les oreilles et le nez de son père, un regard indéchiffrable, un calme olympien, mais elle est elle-même. 
Elle est ROSE.
La petite soeur.


Elle s’est posée en douceur sur mon cœur de maman, nous apprivoisons cette nouvelle vie.




Nous sommes maintenant à la tête d’une merveilleuse tribu.

Que l'aventure commence !


Bonne journée.

A très vite.

Aucun commentaire: