mercredi 26 novembre 2014

Le verre à moitié plein.

C'était hier, j’étais prise dans le quotidien, j'étais un peu débordée, un peu usée et c'est là, juste à ce moment, juste quand j'ai levé les yeux. Ils étaient là, ils jouaient tous les deux et ma journée s'est illuminé, j'ai adoré voir les pachas se comprendre l'un et l'autre, voir leurs mimiques, leurs regards complice. 
Ils sont un. Il sont un peu leur père et un peu moi, ils sont nous et nous sommes une famille grâce à eux.
Merci pour ça.



Aucun commentaire: